Laurent Desprez E-Commerce, Ventes en ligne, le graphisme (2ème Partie) | Laurent Desprez, Expert SEO, Expert e-commerce, freelance
Accueil » Web - veille technologique »

Bonne pratique E-Commerce

Je continue ma série d’articles extrait d’une conférence que j’ai réalisé sur l’ E-Commerce et les pièges.

Le but de cette partie, n’est pas de vous dire comment faire (telle couleur, telle photo, etc) mais plutôt de dresser une liste ce qu’il faut faire et ne pas faire.

La liste de ce qu’il faut faire:

Commencons par les « codes couleur »: les codes couleur ne sont pas liés au web ou au site marchand mais à votre activité. En effet nous n’utiliserons pas les mêmes couleurs sur un site vendant du paramédical, sur un site vendant du high tech. Chaque activité a son propre code couleur. Il ne faut pas oublier cela et le connaître. Si vous ne le connaissez pas, demandez à la société qui réalise votre site internet si elle connaît votre code couleur.

Les photos et graphismes: je ne saurais trop vous conseiller l’achat d’images dans une banque d’images professionnelles.Il faut discuter dés le début de votre « budget photos », c’est un budget qui contrairement aux idées reçues, n’ira pas dans les comptes de la société qui réalise votre site mais directement à la banque d’images. A titre personnel, je vous conseille Getty:

Mais surtout, il faut faire un résumé de ce que vous attendez comme « ambiance », des sites que vous aimez sur le plan graphique, et ce que vous n’aimez pas, il faut bien expliquer à qui vous allez vendre et le positionnement de votre société.

La liste de ce qu’il ne faut pas faire:

Il ne faut pas laisser à l’abandon la société qui va réaliser votre site sans rien donner comme information (comme cité au dessus). En effet, en faisant cela vous allez au devant de soucis. La société va vous réaliser une ou deux maquettes qui risquent (vu le manque d’information de votre part) ne pas vous satisfaire, puis en refaire une ou deux autres mais rarement plus et là vous allez choisir par dépit et non ce que vous aviez envie (mais pas décrit).

Autre point important, beaucoup de personnes voulant un site marchand demandent des animations, des « choses qui bougent » pour reprendre leurs termes. C’est une erreur, beaucoup d’études « d’eyetracking » (suivi du regard) démontrent en effet que l’internaute qui achéte, n’y fait pas attention, voir pire dans les internautes qui n’ont pas acheté sur le site, une partie est dû aux animations. Les internautes regardent les animations et perdent le but du site marchand: VENDRE.

Cette deuxième partie sur les boutiques marchandes, peut inquiéter certaines sociétés voulant se lancer dans l’aventure Internet. Loin de moi cette idée, mon but et mon rôle au sein de Polygonis est de vous accompagner et de vous aider afin d’éviter toute déconvenue et vous fournir la boutique marchande comme vous le vouliez, mais surtout qui vous permettra de vendre vos produits ou services.