Laurent Desprez Hi-media achete encore un concurrent | Laurent Desprez, Expert SEO, Expert e-commerce, freelance
Accueil » Web - veille technologique »

Hi-media achete encore un concurrent

je vous invite à lire cet article fort qui montre une nouvelle concentration du marché.

La régie publicitaire française Hi-media a fait savoir ce lundi qu’elle avait signé un protocole d’accord pour faire l’acquisition d’AdLINK Media, l’activité de régie publicitaire en ligne du groupe allemand AdLINK Internet Media AG. Le montant de l’opération va s’élever à ‘29,4 millions d’euros financés en actions Hi-media et en numéraire’, indique Hi-media dans un communiqué.

Ce lundi, le groupe français Hi-media a indiqué dans un communiqué avoir signé un protocole d’accord pour faire l’acquisition d’AdLINK Media, l’activité de régie publicitaire en ligne du groupe allemand AdLINK Internet Media AG.

Hi-media annonce que ce rachat va le faire devenir ‘le leader européen de la régie publicitaire et du micropaiement sur Internet’. Ainsi, le groupe français note dans son

communiqué que l’audience totale devrait être ‘supérieure à 120 millions de personnes en Europe pour le réseau publicitaire combiné de Hi-media et d’AdLINK Media’.

Cette opération d’acquisition porte sur montant de ‘29,4 millions d’euros financés en actions Hi-media et en numéraire’, indique Hi-media. Le groupe prévoit un ‘impact relutif dès 2010’.

‘Ce positionnement ainsi renforcé et générateur de synergies nouvelles, bénéficiera à tous les sites en régie, ceux que nous éditons comme ceux de nos clients. Nous accueillons à cette occasion un nouvel actionnaire de référence aux côtés de IDI et BV capital, AdLINK Internet Media AG à hauteur de 11% de notre capital ; ses compétences seront un atout supplémentaire dans la poursuite de notre stratégie et la réalisation de nos objectifs de croissance et de rentabilité dans les prochaines années’, a précisé Cyril Zimmermann, fondateur et PDG du groupe, dans le communiqué.

Ainsi, ‘ce rapprochement sera fortement créateur de valeur et devrait générer des synergies de coûts de l’ordre de 5 millions d’euros du fait de la mise en commun des structures et des économies d’échelle’, explique le groupe.

D’autre part, ‘au terme de l’opération, Hi-media conservera des marges de manoeuvre financières importantes grâce à la génération de cash flow attendue du groupe pro forma. En tout état de cause, Hi-media a pour objectif de maintenir un ratio de dette nette / EBITDA inférieur à 2,5x’, souligne le groupe.zonebourse.com