Laurent Desprez Comment et pourquoi bien choisir ses mots-clés en SEO | Laurent Desprez, Expert SEO, Expert e-commerce, freelance
Accueil » Web - veille technologique » SEO »

Comment et pourquoi bien choisir ses mots-clés en SEO

Le choix des mots-clés est une étape primordiale dans votre stratégie de SEO (référencement et positionnement) . Elle vous servira aussi dans votre stratégie de référencement payant, même si vous pourrez cibler beaucoup plus de mots clé dans cette dernière selon votre budget. Ici, nous nous en tiendrons au choix des mots-clé pour votre stratégie SEO.

Comment choisir les bons mots-clé ?


Faites preuve d’empathie. Mettez-vous à la place de l’internaute et cherchez à savoir ce qu’il taperait dans le moteur de recherche pour trouver votre site ou un équivalent. Comment l’exprime-t-il ? Des phrases, des mots, des suites de mots ? Penser aussi aux fautes d’orthographe que les internautes commettent régulièrement, notamment sur les accents et les double lettres (ex. : téléviseur/televiseur, traffic/trafic, faire-part/faire part, etc.)

Définissez des mots-clés en parfaite adéquation avec votre contenu. Si vous vendez des robes de mariée, positionnez-vous sur « robes de mariée » et ses déclinaisons et non « robes », bien trop générique. Si vous choisissez ce dernier, vous risquez de faire face à une concurrence plus importante et surtout à un trafic non qualifié qui risque d’influer fortement sur votre taux de rebond à la hausse et sur votre taux de conversion à la baisse.

De toute façon, de nos jours, la majorité des requêtes s’effectuent en saisissant plus d’un mot-clé car les internautes ont des requêtes bien précises. Ainsi, on ne cherche pas un « téléviseur » mais plutôt un « téléviseur HD », « televiseur pas cher », « téleviseur sony », etc.

Examiner les pages de vos concurrents ou sites similaires au votre. Regardez le contenu des pages des sites se positionnant sur le même domaine que le votre. Analysez les codes sources de leurs pages et notamment leurs balises meta afin de repérer les mots-clés sur lesquels ils se positionnent. Cela vous donnera une idée sur

Utilisez des générateurs de mot-clé. Un des plus connus est surement Google Keyword Tool. Sélectionnez une liste de mots clés connexes à vos requêtes principales et importez leur volume de recherche.

Evaluez la concurrence. Sur Google, entrez un de vos mots-clés. Repérez le nombre de résultats indexés par le moteur de recherche. Plus ce chiffre est grand, plus le positionnement sur ce mot-clef est concurrentiel. Il vous sera donc plus difficile de remonter sur cette requête. Notez qu’il est aussi plus judicieux de se baser sur les résultats des requêtes précédées de la mention intitle: (Ex. : Entrez intitle:téléviseur plutôt que téléviseur seul). Le nombre de résultats sera bien moindre mais cette mention permet de sélectionner les résultats qui utilisent votre mot-clé dans le titre des pages. On pourrait apparenter ces résultats à votre concurrence directe.

Toutefois, il ne convient pas de s’en tenir qu’à ces chiffres. Voir ci-dessous.

Croisez vos recherches. Un mot clef peut être un peu moins recherché qu’un autre mais aussi moins concurrentiel. Il sera donc intéressant de le sélectionner. La méthode à adopter est de faire le ratio entre la concurrence et le volume de recherche local. Vous obtiendrez les résultats suivants :

Ratio négatif : Volume de recherche trop faible (Données insuffisantes sur Keyword Tool). Ne pas sélectionner ce mot-clé.

Ratio compris entre 0 et 1 : Concurrence faible pour un volume de recherche intéressant. Relativement au volume, ce mot clé fera partie de vos « best keywords ».

Ratio élevé : Concurrence trop élevée par rapport au volume de recherche de la requête. Il sera difficile de faire remonter votre site sur ces mots-clefs.

Sélectionnez vos mots clefs en fonction de ce ratio, du plus petit au plus grand, en prenant bien en compte le volume de recherche car vous pourriez très bien obtenir un bon ratio mais sans intérêt car peu recherché par les internautes.

Oubliez les requêtes avec de très forts ratios. Même si certaines seront très ciblées dans votre domaine, couplez-les plutôt avec des adjectifs ou des compléments de noms, ce qui donnera des requêtes moins concurrentielles. Pensez à l’exemple du téléviseur cité un peu plus haut.

Une fois cette étape terminée, vous aurez une belle liste de mots-clés pour votre site et pourrez commencer à travailler sur la partie plus technique et fastidieuse du référencement !

Comme vous l’aurez compris, encore un exemple du besoin d’avoir un pour vous aider.

source: